Normes didactiques et pédagogiques pour les enseignants[1] en Polarity

La Charte suisse pour Polarity a développé les présentes normes didactiques et pédago­giques sur la base de l’identification de la méthode (IDMET) reconnue par l’ORTRA TC. Pour permettre une meilleure compréhension de ces normes, des extraits de l’IDMET sont intégrés dans le présent texte.

Lien pour accéder à la version intégrale de l’identification de la méthode: 
https://www.oda-kt.ch/fileadmin/user_upload/pdf/D/METID/METID_Polarity_De_Vs_20160902.pdf

La clé permettant de garantir la haute qualité de l’approche thérapeutique de la Polarity telle qu’elle se pratique en Suisse ainsi que dans de nombreux autres pays est constituée par l’excellent niveau de mentorat et d’enseignement offert aux futurs enseignants.

Par conséquent, il est indispensable que les enseignants en Polarity incarnent ce qu’ils transmettent tout en étant parfaitement conscients de leur responsabilité. La compétence d’un enseignant en Polarity se fonde sur sa personnalité et sur son respect de l’énergie de vie, ainsi que sur ses capacités en matière de leadership, de méthodologie et de didactique. Les enseignants chargés d’assurer le mentorat et l’enseignement des candidats engagés dans le processus d’acquisition des compétences requises pour leur future activité doivent donc être issus du domaine de la Polarity et bénéficier d’une formation bien adaptée.

Richard Heckler, un élève direct du Dr Randolph Stone, a élaboré une formation spécifique au leadership, d’une durée de douze jours, pour les candidats à l’enseignement et au leadership dans le domaine des arts de la guérison. Son approche constitue une norme en matière d’enseignement de haut niveau. Le point de vue de Richard Heckler, selon lequel aucune personne ne devrait enseigner des matières reliées à la profondeur de l’être humain telles que la Polarity sans avoir parcouru elle-même un cheminement assidu de préparation à l’enseignement, correspond parfaitement à la conception de la Charte suisse pour Polarity. Selon cette perspective, les enseignants et leaders autoproclamés ne remplissent pas les conditions fondamentales permettant de garantir un enseignement de haut niveau.

Un enseignement et un apprentissage réellement vivants et incarnés – voilà qui constitue un art dépassant de beaucoup la simple présentation de matières théoriques. Pour répondre à cette norme, les candidats sont tenus de suivre un cursus de formation auprès d’aînés expérimentés dans ce domaine. Après avoir obtenu leur diplôme de thérapeute en Polarity, ils devront accomplir une première phase d’assistanat régulier dans le cadre de formations. Durant une deuxième phase d’assistanat, ils assumeront davantage de responsabilités, avant de passer à une troisième phase durant laquelle ils enseigneront eux-mêmes des éléments d’un cursus de formation tout en étant accompagnés par un mentor. Ces exigences garantissent le maintien du haut niveau de l’enseignement de la Polarity – ce qui constitue l’un des buts premiers de la Charte suisse pour Polarity.

Les écoles qui proposent des cursus de formation en Polarity répondant aux normes de qualité de la marque Polarity se doivent d’engager exclusivement des enseignants remplissant les présentes normes. En règle générale, il faut compter un engagement et un investissement de cinq ans au minimum dans ce type de processus de développement impliquant l’apprentissage et l’intégration des éléments clés d’un tel enseignement.

La liste ci-après comprend:

A. les prérequis dont doivent disposer les candidats et

B. les normes devant être remplies pour garantir un enseignement de haut niveau.

Ces prérequis et ces normes, associés à un développement personnel considéré comme allant de soi durant le processus de mentorat, ont pour but d’assurer à la méthode Polarity un niveau de qualité élevé tant pour le présent que pour l’avenir.

 

A. Prérequis

1. Incarner les principes clés et les transmettre à un groupe

Connaissances et savoir-faire de base pour tous les types d’enseignement de la Polarity.

 

Profonde compréhension des principes de la polarité, de son histoire et des philosophies sur lesquels la méthode se fonde.

Principes de base tels que:

• Trois gunas
• Cinq éléments
• Champs ovales
• Chakras
• Cycles d’involution / d’évolution
• Descente de l’énergie jusque dans la matière
• Ce qui est en haut est égal à ce qui est en bas
• Géométrie sacrée
• Anatomie énergétique.

D’une part, les candidats sont invités à évaluer eux-mêmes leur intégration personnelle de ces principes. Quelles sont leurs ressources et leurs défis lorsqu’il s’agit de vivre et d’incarner ces principes (compétences personnelles)?

D’autre part, il est demandé aux candidats de se faire accompagner par un mentor, de recourir à de la supervision et de pratiquer l’intervision.

 

2. Expérience d’enseignement et formation personnelle dans le contexte de divers domaines d’intérêt et de différents groupes

Bagage de compétences, d’expériences professionnelles, de formations, de ressources etc. que le candidat pourrait mettre au service de son nouveau rôle d’enseignant dans le contexte de la Polarity.

 

Éléments à évaluer:

• Expérience d’enseignement dans le cadre du champ de la Polarity ou en dehors de 
celui-ci.
• Ressources complémentaires dont dispose le candidat.
• Quelle est la motivation qui le pousse à enseigner la Polarity?
• Quelle est sa vision relative à son futur enseignement dans ce domaine?

3. Plan de formation

Chaque candidat doit élaborer un plan de formation en tant que mentoré pour obtenir sa reconnaissance en tant qu’enseignant en Polarity. Ce plan comprendra:

- une liste des noms des enseignants en Polarity expérimentés auprès desquels il a suivi sa formation ;
- un calendrier de ses étapes de mentorat (assistanat, supervision, co-enseignement, enseignement).

 

B. Normes

1. Normes relatives aux « Polarity Presenters »

Animer des introductions à la Polarity devant un groupe (soirées, journées, salons de santé, conférences, exposés ou stages) (Niveau CPP - Certified Polarity Presenter)

 

• Le candidat doit avoir intégré les connaissances relatives à la Polarity (cf. ci-dessus : A. Prérequis).
• Niveau « Advanced »[2]obtenu.
• Deux ans de pratique de la Polarity.
• Assistanat durant deux introductions données par un enseignant en Polarity expérimenté (participation en personne).
• Co-enseignement d’un module durant l’une des deux introductions (participation en personne).
• Avoir été formé par un enseignant en Polarity expérimenté à la façon d’enseigner une introduction (dynamique de groupe, contenu, objectif).
• Aptitudes indispensables et exigées : qualité de présence; limites énergétiques; connaissances et aptitudes relatives à l’établissement du contact avec autrui (rapport verbal/non verbal, auto-régulation en cas de critique, travail sur soi, introspection, maintien de la neutralité, proximité et distance, entrer en résonance et conduire, puissance et impuissance); présentation de contenus (didactique, être soi-même; compétences essentielles : personnelles, sociales, thèmes et matières, énergie, prise de décisions et responsabilité). Un mentor devra confirmer que le candidat dispose déjà de ces aptitudes au niveau requis.

 

2. Normes relatives aux enseignants

2.1    Enseigner le niveau « Basic »[3] (Niveau CPE 1 - Certified Polarity Educator 1)

 

• Un module d’assistanat accompli durant une formation complète en Polarity (niveau « Basic » + « Advanced »[4]).
• Un minimum de neuf jours de co-enseignement dans le cadre du niveau « Basic ».
• Recours à la supervision et au mentorat dispensés par le mentor désigné à cet effet durant cette phase de progrès (voir A.3 : Plan de formation).
• Aptitudes didactiques dans un domaine complémentaire au moins, acquises dans le cadre d’un stage spécifique de deux à trois jours (dynamique de groupe, méta-compétences, structures de caractère, émotions, gestion de la pression, projections, types de transfert, didactique, capacité de soutenir les étudiants dans leur processus de formation, etc.).
• Aptitudes de base en supervision (avoir suivi une formation de base en supervision).
• Trois ans de pratique de la Polarity (cabinet privé ou application des principes et des savoir-faire dans le cadre d’autres domaines professionnels).

2.2    Enseigner tout le niveau « Advanced » ou certaines parties sélectionnées du programme « Advanced » (Niveau CPE 2 - Certified Polarity Educator 2)

• Assistanat accompli durant une formation complète en Polarity.
• Un minimum de vingt jours de co-enseignement dans le cadre du niveau « Advanced » avec un enseignant expérimenté.
• Avoir enseigné au moins une formation « Basic » complète.
• Être engagé dans un processus de supervision plus approfondi relié au contexte du niveau d’enseignement « Advanced ».
• Aptitudes didactiques dans au moins deux ou trois domaines, acquis dans le cadre de stages spécifiques de deux à trois jours (dynamique de groupe, méta-compétences, structures de caractère, émotions, gestion de la pression, projections, types de transfert, didactique, soutien des étudiants dans leur processus de formation, etc.).
• Aptitudes en supervision plus étendues (avoir suivi une formation de base en supervision et avoir dirigé des supervisions durant deux ans).
• Cinq ans de pratique de la Polarity (cabinet privé ou application des principes et des savoir-faire dans d’autres domaines professionnels).

3. Normes relatives aux superviseurs

Les personnes souhaitant poser leur candidature en tant que superviseur reconnu par la Charte suisse pour Polarity doivent remplir les conditions suivantes:

• Cinq ans de pratique de la Polarity.
• Formation dans une autre forme de thérapie ou dans une profession différente nécessitant des compétences en supervision.
• Avoir suivi une formation de base de vingt heures de supervision. Il est recommandé d’avoir eu deux enseignants venant idéalement d’un horizon professionnel différent, ayant enseigné des thèmes spécifiques relatifs à des éléments importants de la supervision. Ces enseignants doivent disposer d’un diplôme de superviseur ou être un « International Polarity Elder » (enseignant en Polarity ayant à son actif une expérience de vingt ans ou plus) et soutenir la Charte suisse pour Polarity.
• Le candidat aura dû s’être formé dans une école reconnue par la Charte (membres de la Charte suisse ou écoles internationales partenaires de la Charte).
• Reconnaissance par un comité d’éthique de la Charte.

4. Normes relatives à l’enseignement de groupes d’intérêt

• Remplir les conditions mentionnées sous A. Prérequis.
• Remplir les conditions mentionnées sous B. 1 : Normes relatives aux « Polarity Presenters ».
• Avoir recours à de la supervision en lien avec l’enseignement à dispenser à un certain groupe d’intérêt.
• Élaboration d’un document expliquant la mise en œuvre des principes dans le cadre du domaine du groupe d’intérêt concerné.

5. Normes relatives aux experts

5.1  Formation professionnelle

• Formation complète en Polarity.
• Formation de base en supervision.
• Huit ans de pratique en cabinet en tant que thérapeute en Polarity.

5.2  Aptitudes / outils importants

• Aptitude à utiliser le feed-back de renforcement
• Aptitude à adopter une méta-perspective
• Haut degré de neutralité et de résilience
• Qualité de présence
• Communication de feed-backs basés sur la terminologie de la Polarity
• Aptitude à distinguer les besoins primaires et secondaires du client
• Aptitude à discerner la structure et les moments clés du processus.

Marche à suivre pour obtenir la reconnaissance de la Charte suisse pour Polarity

La Charte considère qu’il est de la responsabilité éthique personnelle de tous les enseignants de se perfectionner professionnellement, indépendamment du niveau de leur enseignement. Pour donner une vue d’ensemble des connaissances supplémentaires acquises, le candidat présentera un récapitulatif des différentes formations continues qu’il a suivies.

Dans certains cas particuliers, un parrainage pourra être assuré par le comité de la Charte responsable des normes relatives à l’enseignement et du traitement des candidatures des enseignants.

Les candidats qui remplissent les exigences mentionnées plus haut peuvent soumettre à la Charte une demande de reconnaissance, valable pour la Suisse, en tant que présentateur / enseignant / superviseur / expert en Polarity. Cette demande devra être accompagnée de la recommandation écrite d’un mentor au minimum (enseignant expérimenté en Polarity n’appartenant pas au comité).

La formation en Polarity doit avoir été effectuée majoritairement dans le cadre de cours ayant eu lieu avec une participation personnelle sur place.

 

Berne, le 16.07.2018 (mise à jour de la version 2016)

 


[1] Pour faciliter la lecture de ce texte, la forme masculine est le plus souvent utilisée quand il est question de personnes. Il est bien entendu que cette forme se réfère tant aux femmes qu’aux hommes.
[2]« Advanced » : connaissance approfondie du modèle de la polarité, les cinq piliers, stages de pratique super­visée, intégration de la théorie et de la pratique, aptitudes d’accompagner des processus en relation avec les principes de la polarité, anatomie énergétique, anatomie et physiologie.
[3]« Basic » : théorie de base et applications de la polarité (travail corporel, communication, nutrition, exercices et attention consciente).
[4] « Advanced » : connaissance approfondie du modèle de la polarité, les cinq piliers, stages de pratique super­visée, intégration de la théorie et de la pratique, aptitudes d’accompagner des processus en relation avec les principes de la polarité, anatomie énergétique, anatomie et physiologie.